Contact
faq
Foire aux questions
Facebook
Twitter

L’orthophonie et les neurosciences au service de vocalyx : s’adapter au spectre autistique

L’orthophonie et les Neurosciences au service de Vocalyx : s’adapter au spectre autistique

17h09 29/08/2018,

Partager sur

Clémentine_Garric



Date: 27/08/2018

Auteure: Garric Clémentine, Master en Neurosciences Cognitives

Chez Vocalyx : Adaptation du contenu de communication aux différents profils cognitifs des utilisateurs de l’application

Quels sont les atouts et les fonctionnalités que doivent posséder une application d’aide à la communication pour un enfant autiste ? Pour adapter Vocalyx aux besoins de ces utilisateurs, nous avons étudié ces questions autour d’un groupe de travail constitué du médecin Olivier de Masfrand, fondateur de Vocalyx et de Léa Croze, Hélène Chappot de la Chanonie et Laura Le Cam, étudiantes en orthophonie.



▸La boîte à outils Vocalyx pour l’Autisme



1.La tablette pour rendre la communication attractive


Les enfants de nos jours démontrent une grande attraction, ainsi qu’une facilité surprenante à utiliser les outils numériques. Cette remarque est aussi vraie dans le contexte de l’autisme
L’encadrement autour de l’outil numérique est nécessaire : il ne faut pas entraîner un plus grand isolement social de l’enfant mais au contraire bénéficier de cette attention pour développer par exemple ses capacités à communiquer via l’installation d’application telle que Vocalyx.


2.Communiquer via des pictogrammes, mais aussi des photos !


• Les pictogrammes


Vocalyx propose 4 claviers de communication pour enfants, les claviers « Élémentaires ». Ils sont constitués de différents messages tels que « Je veux jouer », « J’ai soif », « j’aime », « j’aime pas » illustrés par des pictogrammes. Exemple : Clavier de communication «Élémentaire»:
Clavier_elementaire
Les pictogrammes sont choisis dans une banque de données très utilisée par les orthophonistes car ils respectent plusieurs points fondamentaux pour convenir aux enfants autistes, comme contenir un minimum d’information par pictogramme, car :



  • L’enfant ne doit pas être distrait par un détail du pictogramme qui bloquerait son attention et rendrait plus difficile sa compréhension

  • Les personnages ne doivent pas être trop réalistes. Des personnages « plus humains » pourraient augmenter la difficulté de l’enfant à comprendre qu’il exprime bien ses besoins/envies via ce personnage, ou encore gêner l’enfant qui n’est pas à l’aise avec la présence d’autres enfants.


• Les photos

L’application Vocalyx permet à l’accompagnant de personnaliser de A à Z les claviers de communication. Il peut ajouter un nombre illimité de nouveaux messages, adaptés à l’environnement de l’enfant, associés à des pictogrammes (accès à notre banque de données dans l’application) ou bien à des photos (prises directement avec l’appareil ou via l’album de la tablette).
Un enfant du spectre autistique présente dans la majorité des cas une difficulté de généralisation. Par exemple, si l’enfant associe le mot « balle » à une balle verte, il est possible qu’il ou elle n’appellera pas « balle » une balle rouge. Il est donc capital de pouvoir retrouver : ses lieux, ses habits, ses jouets, pour commencer à communiquer à travers l’application.
Les photos permettent également de s’adapter au niveau de représentation de l’enfant dans le cas où il n’arrive pas à extraire un concept d’un pictogramme, il pourra reconnaître en photo son environnement.


Désigner sur écran: Les paramètres associés à une touche (un message) permettent de choisir d’afficher ou non en plein écran une image. Cela permet à l’enfant d’exprimer une envie précise en pointant du doigt sur une photo regroupant ses habits par exemple: Exemple : « Je montre où j’ai mal »
Clémentine_Garric


3.Différents niveaux


Il existe 4 claviers de communication Élémentaires:



  • Élémentaire : 8 messages par pages, associés à de très grandes touches.

  • Élémentaire 1: Clavier complet de 40 messages sur une page

  • Élémentaire 2 : Messages regroupés par catégories

  • Élémentaire 3 : Messages regroupés par catégories
  • Messages regroupés par catégories et touches supplémentaires pour composer des phrases. Exemple : « je veux » + « pas » + « manger »



4.Voix de synthèse ou voix familière


Chaque image est associée un message vocalisé : cela permet à l’entourage de comprendre ce que l’enfant veut dire sans avoir forcément à connaître ses codes et ses repères en images, appris avec ses parents ou avec l’orthophoniste.

Par défaut, ce message est vocalisé par la voix de synthèse de l’appareil utilisé (smartphone ou tablette). Vous pouvez aussi utiliser le mode Enregistrement audio de voix et associer un message à une voix familière. Cela peut non seulement stimuler l’enfant à utiliser Vocalyx, mais aussi d’utiliser des messages particuliers : par exemple, la maman d’un utilisateur de Vocalyx a pu enregistrer des touches comme « Debout », « Assis » avec l’intonation nécessaire pour que l’enfant puisse interagir avec son chien.



5.Sécuriser l’interface


Une fois le travail de personnalisation effectué, il est possible de « protéger » les claviers de communication en sécurisant l’accès aux paramètres de modification et simplifiant l’interface pour l’enfant. Pour cela, il suffit d’activer le mode de sécurité disponible dans les paramètres généraux.



Vous êtes utilisateurs, parents, accompagnants ou professionnels de santé spécialisés dans le domaine ? Nous construisons notre application grâce à vos retours sur les besoins des utilisateurs. N’hésitez pas à nous envoyer vos réactions, vos suggestions ou encore vos demandes précises pour améliorer notre application à support@vocalyx.com. Tous les avis comptent !