Contact
faq
Foire aux questions
Facebook
Twitter

Les neurosciences au service de vocalyx : s’adapter aux différents profils aphasiques

Les Neurosciences au service de Vocalyx :  s’adapter aux différents profils aphasiques

12h21 27/08/2018,

Partager sur

Clémentine_Garric



Date: 27/08/2018

Auteure: Garric Clémentine, Master en Neurosciences Cognitives

Chez Vocalyx : Adaptation du contenu de communication aux différents profils cognitifs des utilisateurs de l’application

Les troubles de la communication sont multiples : à titre d’exemple, ils peuvent être d’origine cérébrale (à la suite d’un AVC), développementale (contexte du spectre autistique) ou encore mécanique (paralysie du visage, altération des cordes vocales, dysarthrie).

L’enjeu d’une application d’aide à la communication comme Vocalyx est de mettre à disposition la boîte à outil adaptée pour qu’un message, naissant dans la tête d’un utilisateur (un profil parmi toutes les possibilités listées plus haut), puisse être exprimé à son entourage.

Essentiellement, Vocalyx est conçu pour des aphasies non fluentes, de type Broca ou mixte ou aphasie primaire progressive.


▸La boîte à outil Vocalyx de l’aphasie



Le traitement du langage dans notre cerveau est très complexe et fait appel à de très nombreuses capacités : certaines spécifiquement liées au langage, mais également des capacités cognitives plus globales impliquées dans toutes nos actions, appelées fonctions exécutives. Un AVC peut affecter plusieurs de ces capacités et ce, de façon plus ou moins importante : les profils des personnes aphasiques sont donc très différents, chaque cas est unique.



Les claviers de communication proposés dans l’application Vocalyx permettent d’exprimer les besoins du quotidien. Les messages pré-enregistrés sont généraux (J’ai faim, J’ai soif, Je montre où j’ai mal, etc). Ils sont à personnaliser avec l’utilisateur (son identité, ses préférences, ses activités, …).

C’est la forme de ces messages (apparence, interface dans laquelle ils sont présentés) qui doit s’adapter aux capacités cognitives de l’utilisateur. Le travail de la forme a donc été réalisé selon 2 axes majeurs :




1. Proposer différents supports visuels : Pictogrammes ? Photos ? Textes ?


• Lecture possible



Certaines personnes présentent essentiellement un manque du mot et une difficulté très importante pour articuler, mais ont conservé la capacité de lecture : ces personnes préfèreront des messages au format texte. (Clavier « PHRASES ») Exemple d’une touche à Vocaliser par la voix de synthèse :

Certaines personnes présentent essentiellement un manque du mot et une difficulté très importante pour articuler, mais ont conservé la capacité de lecture : ces personnes préféreront des messages au format texte.(Clavier « PHRASES ») Exemple d’une touche à Vocaliser par la voix de synthèse :

En plus des différentes touches pré-enregistrées et personnalisées, si l’utilisateur ne trouve pas dans son clavier de communication ce qu’il veut exprimer il peut utiliser la saisie prédictive.

Une barre de lecture est présente au-dessus de chaque clavier, lorsque l’on clique dessus, le clavier AZERTY s’affiche. La personne peut non seulement saisir manuellement son message, mais sera aussi aidée par la prédiction de mot, qui propose les mots en fonction des lettres choisies par l’utilisateur.



• Difficultés de lecture

Lorsque la lecture est touchée : le mot, l’objet recherché, le besoin à communiquer doivent être accessibles autrement. Cela est possible via la désignation d’images

Nous proposons deux types d’images dans l’application Vocalyx : les photos. (Claviers « PHOTOS ») ou les pictogrammes (Claviers « PICTOS »). Exemples :Les claviers de communication les plus utilisés par les personnes aphasiques restent les claviers photos : en effet, elles peuvent se sentir infantilisées par l’utilisation de pictogrammes. Cependant, les pictos facilitent souvent la conceptualisation des messages complexes (comme les actions par exemples, difficiles à capturer en une photo). Ils ont aussi l’avantage d’être épurés : de ne pas avoir d’éléments perturbateurs autour de l’objet symbolisé.

L’accompagnant choisira donc avec l’utilisateur entre les deux types d’images.


2. Proposer différents niveaux de complexité : Utilisation de thèmes ?

Ces claviers de communication sont sélectionnés en fonction des réponses aux questions que vous donnez lorsque vous entrez pour la première fois dans l’application Vocalyx : l’utilisateur tombe uniquement sur des claviers pertinents et adaptés à son trouble.



Vous pouvez toutefois accéder à la totalité des claviers Vocalyx dans l’application si vous souhaitez télécharger plus de claviers : vous retrouverez les claviers de différents niveaux, ainsi que des claviers pour des contextes spécifiques (Hôpital, Maison de Retraite, …).

Vous êtes utilisateurs, parents, accompagnants ou professionnels de santé spécialisés dans le domaine ? Nous construisons notre application grâce à vos retours sur les besoins des utilisateurs. N’hésitez pas à nous envoyer vos réactions, vos suggestions ou encore vos demandes précises pour améliorer notre application à support@vocalyx.com. Tous les avis comptent !